Le diagnostic radon

Par défaut

Il est vrai que la grande majorité des diagnostics immobiliers sont obligatoires, mais il existe quelques diagnostics qui restent facultatifs comme le cas du diagnostic radon.

Qu’est-ce que le diagnostic radon ?

Avant même d’évoquer le diagnostic, il faut parler du radon en lui-même. D’ailleurs, il s’agit d’un gaz toxique, indolore et incolore, qui ne peut être décelé que par une analyse précise. Son existence est reliée à la croûte terrestre depuis la nuit des temps.

Pourtant, depuis 1986, il a été répertorié comme une cause éventuelle du cancer de poumons dû à sa radioactivité. Il peut se manifester soit dans l’eau qu’on boit, soit dans l’air qu’on respire.

Ainsi, il devient nécessaire de procéder au diagnostic radon pour prévenir l’exposition prolongée au gaz et ainsi, éviter d’attraper un cancer des poumons.

Comment procéder au diagnostic radon ?

Le gaz radon peut se faufiler facilement dans les canalisations de votre bien, pour vous atteindre directement.

Malheureusement, il ne peut être détecté que par une analyse approfondie et des prélèvements réguliers. Le taux de concentration de celui-ci varie d’une commune à une autre. Sa classification permet de déterminer son degré de dangerosité pour la santé des occupants du bien.

Malgré tout le danger que le radon présente pour la santé publique, le diagnostic qui lui est relié reste facultatif. Mais, il faut savoir qu’il existe un ensemble de techniques de prévention qui évite la contamination, qu’on appelle les techniques de réduction du radon.

Pour procéder à un diagnostic radon, il faut faire appel à un expert agréé. Toutefois, le diagnostiqueur doit être en possession d’une certification pour la sureté nucléaire et pour l’assurance de responsabilité civile professionnelle.

diagnostic-radon

A qui s’adresse le diagnostic radon ?

Les zones à haut risque de présence de radon sont nombreuses et tous les biens immobiliers situés dans ces zones sont concernés par le diagnostic radon.

Il est vrai que ce contrôle est facultatif, mais ceci ne concerne que les habitations à caractère personnel. Donc, les établissements ouverts au public comme les écoles, les hôpitaux, les foyers d’hébergement, les établissements carcéraux et les établissements thermaux, doivent obligatoirement être soumis à un diagnostic radon.

Quand est-ce qu’il faut prévoir un diagnostic radon ?

Tout propriétaire d’un bien immobilier peut choisir de procéder à un diagnostic radon à tout moment.

S’il y a lieu une forte concentration de ce composé, il devient primordial d’effectuer ce contrôle. D’ailleurs, vous pouvez procéder à un premier dépistage en utilisant un dosimètre radon à 25€, selon une démarche sensible qu’il faut respecter à la lettre pour un résultat des plus fiables.

Ces premiers résultats permettront au propriétaire de décider s’il faut effectuer une étude plus approfondie sur la présence du radon ou pas, dans la mesure qu’embaucher un expert peut s’avérer être très coûteux.

S’il est affirmé que votre bien est contaminé, deux actions semblent nécessaires pour pallier au problème du radon. Il s’agit de l’installation d’un système de ventilation mécanique ou d’aérer en permanence les différentes pièces de la maison.

Vous pouvez également procéder à la rénovation du sous-sol pour une meilleure étanchéité et une maitrise des canalisations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *