Le diagnostic incendie

Par défaut

En raison de la recrudescence du nombre d’incendies dans notre pays, s’assurer de la qualité et de la sécurité de son habitation vis-à-vis des risques d’incendie est devenu nécessaire.

Le diagnostic incendie n’est pas obligatoire pour les particuliers mais offre cependant de nombreux intérêts puisque les incendies représentent, en France,la deuxième cause de décès par accident domestique (après la noyade) chez les jeunes enfants.

25 % des incendies est dû à un dysfonctionnement dans le montage de l’électricité. Le diagnostic incendie complète donc le diagnostic électrique et est vivement conseillé pour les logements anciens.

diagnostic-incendie
Diagnostic incendie obligatoire dans quels cas ?

L’arrêté du 24 juillet 2006 oblige tous les établissements qui accueillent du public et proposent des locaux d’hébergement à se calquer aux normes relatives à la sécurité incendie.

Les occupants d’un bien immobilier ont eu un délai supplémentaire de 5 ans pour placer des détecteurs de fumée, soit jusqu’en 2015. Sont concernés les pensionnats, les hôtels, les maisons de retraite et les centres de vacances, entre autres. Le diagnostic incendie établit précisément les diverses démarches à réaliser.

Les particuliers peuvent faire effectuer un diagnostic incendie par un professionnel qui fixera les mesures de protection qui devront être mises en place. Il peut s’agir de la pose d’extincteurs, de l’installation de portes spéciales dites coupe-feu ou de la pose de détecteurs de fumée.

Depuis le 13 janvier 2010, tout logement doit être équipé d’un, ou plusieurs, détecteurs de fumée (modèle DAAF) portant la mention CE et la norme EN 14604. Ils doivent être disposés aux points stratégiques de l’habitation. Le texte de loi recommande d’en placer un par étage de l’habitation. La réalisation d’un diagnostic incendie permettra de cibler les zones à équiper pour optimiser l’installation.

Qu’est-ce qu’un diagnostic incendie ?

Le diagnostiqueur détermine les défauts du logement dans le domaine de la sécurité par rapport à un possible départ d’incendie. L’étude achevée, il déterminera les moyens d’actions jugées indispensables et proposera diverses solutions applicables. Il prodiguera également des recommandations et des conseils en tenant compte des travaux et aménagements préconisés par le diagnostic incendie. L’expert établira plusieurs scénarios d’incendie et déterminera le degré de sécurité de l’appartement.

Validité du diagnostic incendie

Le diagnostic immobilier incendie ne comporte pas réellement de date de validité. Celle-ci dépend essentiellement de l’évolution des normes incendie et de l’entretien des divers matériels de sécurité (extincteurs et détecteurs de fumée).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *