Le diagnostic DPE

Par défaut

Avoir un logement qui respecte l’environnement, mais surtout qui est à la fois économe et conforme aux diagnostics immobiliers, est un privilège que peu de personnes peuvent se permettre. Donc, pour être certain d’avoir la valeur que mérite votre bien immobilier, il suffit de procéder à un diagnostic de performance énergétique, appelé aussi DPE.

Celui-ci, comme d’ailleurs la longue liste des diagnostics immobiliers à effectuer, permet de vérifier minutieusement la conformité du bien en question, par rapport aux normes mises en place par la loi qui le régit. Le DPE représente aussi une valeur de plus, si vous comptez vendre votre bien un jour.

Qu’est-ce que le DPE ?

Pour pouvoir quantifier la performance d’un bien immobilier en termes d’énergie, il fallait mettre en place un genre de certificat qui analyse la consommation d’énergie. C’est ainsi que le concept du diagnostic de performance énergétique est né. D’ailleurs, il est un rapport établi après une analyse de la performance énergétique d’un bien immobilier, suivant le décret du 1er novembre 2006. Mais ce n’est qu’à partir de 2007 que le DPE est devenu obligatoire aussi bien en cas de vente qu’en cas de location de bien immobilier.

diagnostic-dpe

Toute personne susceptible d’être le futur propriétaire du logement a le droit, depuis mai 2010, d’accéder à l’analyse complète de l’état de santé du bien immobilier, à savoir les diagnostics d’amiante, d’air, de gaz, d’internet et surtout de performance énergétique.

Ce genre de diagnostic, en plus de donner une idée sur la consommation du bien, permet d’établir un genre de classement pour reconnaître le bâtiment le plus économe ou encore celui qui produit le moins de gaz à effet de serre. Ceci se fait grâce à l’établissement d’une étiquette énergétique qui renferme plusieurs informations utiles, telle que la classe à laquelle appartient le bien immobilier en matière de consommation et aussi celle qui indique le taux éjecté de gaz à effet de serre.

Comment réaliser le DPE ?

Il faut savoir qu’établir un diagnostic de performance énergétique n’est pas chose facile, c’est une tâche qui nécessite le savoir-faire d’un expert agréé. Celui-ci prendra le temps de vérifier chaque équipement, toute l’installation du chauffage et climatisation. Il va s’assurer également de l’isolation thermique de la demeure et puis, du plus important, la consommation énergétique du bien ainsi que le taux de rejet de gaz à effet de serre émanant de celui-ci.

Un DPE ne reste valable que durant les dix années qui suivent la date d’établissement du rapport. Au-delà, il faudrait refaire une nouvelle demande pour avoir un rapport plus récent.

Qui dit diagnostic et embauche d’un expert, dit forcément beaucoup d’argent à dépenser ! Donc, si vous n’avez pas assez d’argent pour payer cette expertise, il faut savoir qu’il existe une possibilité de crédit impôt qui peut se charge de 50% du prix de la prestation, à une condition près. Celle de ne pas être relié absolument avec la transaction de vente ou de location.

Il est vrai que les diagnostics sont obligatoires en cas de vente ou de location d’un bien immobilier âgé de plus de 15 ans, mais ils restent optionnels si le bien est plus récent. Il faut savoir tout de même que réaliser un diagnostic de performance énergétique permet de préciser la classification de votre bâtiment et même de déterminer sa consommation d’énergie, tout en détectant l’existence d’anomalies pour y remédier.

Une réflexion au sujet de « Le diagnostic DPE »

  1. Victor

    Article très complet et qui a le mérite de nous éclairer sur le DPE qui est l’un des diagnostics les plus important lorsque l’on souhaite vendre ou louer son bien immobilier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *