Le diagnostic de la légionellose

Par défaut

La légionellose est une forme de maladie pulmonaire causée par la Legionella pneumophila, bactérie qui prolifère dans l’eau stagnante des équipements sanitaires : chauffe-eaux électriques, des systèmes de climatisation, des conduites d’eau.

Contractée par inhalation et assimilée le plus souvent à une pneumonie, l’infection est parfois mortelle pour un individu faiblement immunisé, mais elle n’est pas contagieuse. La contamination se fait généralement en prenant une douche. Les bactéries se développent pour une température de l’eau variant de 25 à 45°C. En deçà de 25°, la croissance est quasi-nulle et elles meurent généralement au-delà de 45°. La corrosion des tuyaux, les nutriments, ainsi que les dépôts de boue sont également des facteurs de développement rapide pour ces bacteries

Éviter les risques

Pour éviter tout risque d’exposition à cette maladie et préserver sa famille, il convient de faire diagnostiquer périodiquement son chez-soi, c’est-à-dire détecter toute trace éventuelle de légionelles.

En quoi consiste le diagnostic ?
Le diagnostic immobilier de la légionellose consiste à déceler la présence des bactéries dans la maison. Contrairement aux établissements publics, le diagnostic de la légionellose est facultatif pour les habitations privées.

La durée des travaux varie généralement de quelques heures à quelques jours en fonction de la taille des habitations individuelles. Mais dans tous les cas, le processus est réglementé. Il consiste notamment à : faire un état des lieux et identifier les dangers potentiels de l’habitation : le milieu, l’environnement, les salles d’eau, les installations sanitaires intérieures et extérieures, les points d’eau, les piscines,les stockages d’eau, etc.

Recenser les zones à risque et les points sensibles et en relever les températures de l’eau : les systèmes de climatisation, la tuyauterie, les bacs, les chauffe-eau électriques et tous les appareils susceptibles de garder de l’eau stagnante

Faire les prélèvements nécessaires dans toutes les zones à risque et effectuer les examens biologiques auprès d’un laboratoire d’analyse

Établir un bilan complet des travaux de diagnostic et prescrire les traitements à faire.

Les résultats

Les résultats issus d’un diagnostic de légionellose sont valables pour une année. Si la légionellose est détectée, il faut avoir recours à des traitements chimiques ou des traitements thermiques à partir de 80°C pour détruire les bactéries et la fine couche qui recouvre la surface interne des tuyauteries et des installations, appelée le biofilm. Il faut noter que les produits de désinfection ne sont pas toujours efficaces pour assainir les endroits propices à leur développement.

La légionellose peut s’attraper par simple inhalation de particule d’eau, ce qui fait que tous les membres de la famille sont exposés au danger de cette maladie. Pour mettre son foyer à l’abri de toute contamination, il est nécessaire de s’assurer de la qualité de l’eau utilisée et faire un contrôle périodique des installations sanitaires dans la maison, tâche qui, de toute évidence doit être effectuée par un spécialiste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *